J'ai échoué (et c'est une bonne nouvelle)

Mis à jour : 17 nov. 2019

« J’attends quelqu’un.

_Qui ?

_Je ne m’en souviens plus. »

A Ghost Story, David Lowery

Salut, toi! Ça va?

Ce matin, j'attends quelqu'un. Qui ne viendra pas. Je regarde ma montre ... non. Il/Elle ne viendra pas.

Ce matin, j'organisais mon premier atelier dans le cadre de Nos petites Victoires. Et, c'est le moins qu'on puisse dire, ce n'est pas vraiment un succès populaire. Pourtant, l'atelier, Grandes Victoires, belles histoires - se raconter par l'image, je l'ai imaginé il y a presque 10 ans. Je le connais par cœur. Je suis né pour l'animer. Et je suis persuadé de son utilité et de son efficacité. D'ailleurs je le pratique dans mes accompagnements individuels et je crois savoir que ça fonctionne plutôt bien.

Le principe de l'atelier : se raconter par l'image. Choisir une de nos victoires passées et la raconter au travers de la composition d'un tableau de visualisation. Cela revient à associer des images à des sensations ou des sentiments que nous avons éprouvé alors. Revenir à ces sensations pour les comprendre, mettre des mots dessus et le faire en expliquant pourquoi nous avons choisi cette image et pas une autre. Pourquoi nous l'avons positionnée à cet endroit du tableau et pas ailleurs. Se mettre en introspection, se poser et tenter de comprendre ces moments. Et comprendre c'est imprimer pour mieux reproduire. Reproduire les conditions qui nous ont mené au succès ( ou à l'échec , dans ce cas, le but est de NE PAS reproduire ces conditions) . Et tout cela en groupe afin de faciliter l'échange et profiter de la force du collectif.

Alors, oui! je suis très déçu de n'avoir pas su convaincre plus de personnes de venir. J'ai communiqué sur les réseaux, publié des posts, acheté un peu de pub et j'ai même publié ma première vidéo. J'ai bien eu quelques touches, des personnes qui se sont renseignées, se sont montrées intéressées, se sont même inscrites ... tout ça pour n'avoir personne le jour J. Je n'ai probablement pas touché assez de monde, ou peut-être visé un public pas assez engagé.

Du coup, je fais quoi? Je me laisse écraser par l'échec? Je me plains parce que les gens ne sont pas fiables? NON.

Je tire parti de cet échec. Ou plutôt, de cette expérience. Déjà, ça me permet d'écrire cet article. J'ai trois heures à tuer, donc autant en profiter et en faire quelque chose. Ensuite ...

Ensuite ... je vais me mettre en réflexion, à commencer par m'appliquer l'atelier à moi-même et composer le tableau de visualisation qui raconte mon ressenti sur cet instant précis. Allez ... 5, 4, 3, 2, 1, c'est parti ...

Et voici ce que donne un tableau de visualisation. Mon tableau, ce jour là, à cet instant précis. Il se base uniquement sur l'expérience que je vis à l'instant T. Avec quelques mois de recul il serait sûrement très différent. Mais ça m'a fait du bien de le faire. Je te passe l'interprétation que j'en ai faite, tu n'avais qu'à être là! Non mais!

Plus sérieusement, ce que je retiens c'est que je dois progresser dans ma façon de communiquer, travailler sur QUI je veux attirer à moi. Sur QUOI communiquer et COMMENT, en fonction de ce que je veux raconter. J'ai du boulot, mais c'est bien!

Pour résumer cet atelier avorté m'a permis de:

  1. écrire ce merveilleux article (et ça c'est plutôt cool! NON?)

  2. me mettre en introspection et mettre le doigt sur mes sentiments vis à vis de cet événement

  3. mettre à l'épreuve ma motivation à continuer à proposer ce type d'ateliers

  4. me confronter aux détails pratiques (salle, horaires, organisation, préparation)

  5. remettre en question la manière dont j'ai communiqué

  6. le plus important: me rendre compte que malgré tout, cet atelier, je l'ai tout de même organisé. Je me suis lancé. J'aurais pu rester des mois encore à garder ça en tête. Je suis passé à l'action, et ça, pour moi qui ai du mal en ce domaine, ça n'a pas de prix. Et c'est une belle victoire! Une chose est sûre, je suis très FIER de moi aujourd'hui.

Je reviendrais avec ce format d'atelier, plus clair, plus concis mais toujours en authenticité. En espérant t'y voir un jour, je te garantis que tu ne le regrettera pas. Alors, à bientôt.

Matthieu

0 vue

Contact

Matthieu Mailhot

​​

Tél : 06 72 93 62 90

matthieu@nospetitesvictoires.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Pinterest Icône

© 2023 par Coach de vie. Créé avec Wix.com